Chelles : le skatepark Cosanostra entame sa mue pour accueillir les JO Paris 2024

Dans Le Parisien du 9 avril 2019 [A voir ici]…

Deuxième épisode !

C’est avec une certaine fébrilité qu’on suit à Sk8picardie, la transformation du skatepark Cosanostra de Chelles en particulier le flowpark extérieur. On peut le parier, il sera LA référence niveau skateboard en Ile de France

Chelles, mercredi 3 avril. Des arbres ont été abattus pour préparer le chantier d’extension du skatepark Cosanostra, qui débute de ce vendredi. LP/Hendrik Delaire

La superficie va presque être quadruplée pour accueillir l’étape européenne des Championnats du monde en août. Mais le site se positionne surtout pour organiser une épreuve lors des JO Paris 2024.

Le skatepark change de visage et de courbes pour peut-être accueillir les Jeux olympiques 2024. Les travaux de l’extension du bowl du skatepark Cosanostra débutent ce vendredi à Chelles.

C’est ici que doit se tenir le 10 août prochain, l’étape européenne du circuit mondial Vans Park Series. Organisée par l’équipementier de skateboard Vans, cette épreuve est préqualificative pour les JO 2020 à Tokyo, première olympiade où la discipline sera présente en compétition.

Pour pouvoir accueillir cette épreuve internationale, la municipalité et l’association Tribe skateboard club gestionnaire du skatepark ont décidé d’agrandir le bowl (NDLR : un module de skatepark en forme de piscine évidée, qui se situe entre le street et la rampe) de 800 m², en le faisant passer de 300 m² à 1 100 m².

Un spécialiste du béton projeté viendra de Montpellier

Objectif de cet investissement : espérer accueillir les épreuves de skate des J0 de Paris 2024 dans la catégorie bowl. Coût de l’équipement : 340 000 € cofinancés à hauteur de 150 000 € par Vans, et pour un montant de 189 000 € par la municipalité, le Centre national pour le développement du sport (CNDS), la région Ile-de-France et le conseil départemental de Seine-et-Marne.

Si le chantier a officiellement débuté ce lundi, les travaux de terrassement menés en collaboration avec la société Progreen, spécialiste des terrains de sport devraient se poursuivre jusqu’au courant du mois de mai.

L’entreprise CBTS spécialisée dans la réalisation d’ouvrage en béton projeté viendra spécialement de Montpellier (Hérault) pour réaliser le revêtement courbé du bowl, d’une épaisseur de 20 cm mêlant une couche métallique et un enrobé de béton. Le chantier devrait se terminer le 30 juin prochain. Une durée pendant laquelle les activités du skatepark et ses heures d’ouverture demeureront inchangées.

« Nous allons ensuite préparer la compétition du 10 août prochain à laquelle participeront des skateurs de niveau international venus de tous les continents, en espérant que des Français remporteront la compétition », se projette Mathias Thomer, coordinateur de l’association Tribe skateboard.

%d blogueurs aiment cette page :