Clash entre les skaters et la fédé roller sports Juin 2024

Depuis 1997 on peut dire que les relations ont toujours été très compliquées entre la commission skateboard dans le Fédé roller sports. A l’approche des JO Paris 2024 le mélange des genres fait toujours aussi mal à ceux qui souhaitent faire évoluer le skateboard ‘sportif’ comme on pourrait l’appeler loin du carcan (hostilités ?) du clan des rollos. Perso ça doit faire 40 ans que j’attend une vrai fédé du skateboard ;o)

L’article du Parisien (lien direct ici) en fac similé


Les commentaires sur FB (sélection)… au 21 et 22.06.24

C’est bête qu’il faille s’abonner pour lire l’intégralité de l’article

Un ras-le-bol qui infuse depuis bien longtemps ! Il était évident qu’à l’approche de Paris 2024, il allait y avoir des remous… une dissociation et une autonomie totale est impérative.

Ils ont fait un pacte avec le diable et semblent étonnés de s’être retrouvés en enfer… Bref passons… En espérant que cela mène à quelque chose de positif au final. Bon courage à eux, car il y a du boulot !

heu le péché originel a eu lieu quand la fédé de roller a avalé le skateboard en 1997…

oui, mais tout ceux qui bossent pour la fédé aujourd’hui y sont rentrés en connaissance de cause.

Alors ça me fait doucement sourire de les entendre se plaindre maintenant.

Car c’est bizarre, ceux qui crachaient sur la fédé, comme moi, notamment pour les raisons évoquées dans l’article, se faisaient insultés de tous les noms par ceux qui y bossent de nos jours.

Mince, ca dit quoi? Moi, je suis pas abonne au Parisien… Résume SVP?

Pour paraphraser le général De Gaulle, et même si ça nous rajeunit pas: « Vive Le Skate Libre! »… 😁😇😇

L’histoire recommence. Dans les années 80 on s’est fait bouffer par le surf, puis nous sommes devenus indépendant jusqu’à ce que des opportunistes nous mettent dans les pattes du Roller.
Nous voulons juste plus de pouvoir de decision et plus de budget pour notre sport, et dans toutes ses disciplines, c’est tout.
Faut il le rappeler, le skateboard est olympique. Pour certain, nous en avons rêvé, nous y sommes arrivé. Rien est impossible 😉

il aura fallu attendre plus de 25 ans !! Mes messages et mes alertes sont resté sans retour mais voilà un début d’élément de réponse. Le ministère disait : Vous ne serez jamais 10 000 et encore moins Olympique pour prétendre à être une fédération…

On commence une révolution avec une seule personne… maintenant, faut juste demander aux 10,000 autres de suivre… Let’s go…

qu’ils aillent au bout de leur pensée, portent leurs couilles, et n’aillent pas aux JO ! (NDLR faut pas pousser lol)

C’est assez drôle à quelques semaines des jeux olympiques qu’on se réveille, c’est pas comme si ça fait 10 ans qu’on préviens ☺️

Manque de structures sportives en amont des jeux qui étaient prévus ?!

Mais de toutes façons le skate aux jo c’est de la merde et ce truc de fédé c’est de la politique d’opportunistes qui veulent leur part du gâteau.

c’est très autocentrée de dire que la problématique c’est le Skate aux JO (en même temps, c’est la mentalité Skate qui veut ça) la réelle problématique, c’est ce que représente les Jeux olympiques, une opportunité de plus pour les marques de s’enrichir sur l’art des autres. On donne full moyen des structures qui vont être démonté juste après pour faire de belles images à la télé et pour montrer qu’on est capable en tant que grande puissance d’accueillir du monde (ça va être drôle dans le métro) depuis le début, le Skate et dans les Jeux olympiques pas pour la beauté du sport mais bien entendu pour le coup Marketing que ça représente comme par hasard les disciplines qui ont été choisis le surf, le break dance, le Skate et l’escalade sont des disciplines qui font fureur sur les réseaux sociaux …. On avait la liberté de se construire soi-même le Skate n’a jamais eu besoin de qui que ce soit pour se construire, et maintenant nous sommes réduit maintenant à être un simple outil… #malamonskate

On s’étonne d’en avoir aucune liberté politique, mais en même temps quand on signe un contrat, il faut les lire les conditions

Ils en ont marre de ne pas être considéré mais c’est comme ça pour toutes les disciplines au Jeux olympiques. Vous n’êtes pas là pour vous ,vous êtes là pour le pays !

Et les problématiques avec la fédération comme quoi on a mélangé le roller est le Skate, ça a toujours été débat, mais c’est des petites guerres d’égo à savoir qui est le meilleur plutôt que de s’entraider et de faire faire des parcs multi glisse, vu qu’on n’est pas aux États-Unis et qu’on a un petit territoire…. Enfin bref cet article ne dit rien et tout et ça part dans tous les sens j’ai l’impression. Comme un gamin capricieux qui crie sans savoir pourquoi

Mais de toutes façons le skate aux jo c’est de la merde et ce truc de fédé c’est de la politique d’opportunistes qui veulent leur part du gâteau.

en fait c’est pas vraiment le Skate au JO qui pose problème c’est les J.O. tout simplement ils ne représentent pas réellement le sport dans son intégralité, le but étant de faire du pognon, et c’est tout le sport ne se joue pas dans la beauté de sa structure mais dans la beauté de ceux qui la pratique

Dès lors où le skateboard s’est fédéré ça a été le bordel…

L’histoire recommence. Dans les années 80 on s’est fait bouffer par le surf, puis nous sommes devenus indépendant jusqu’à ce que des opportunistes nous mettent dans les pattes du Roller.

Nous voulons juste plus de pouvoir de decision et plus de budget pour notre sport, et dans toutes ses disciplines, c’est tout.

Faut il le rappeler, le skateboard est olympique. Pour certain, nous en avons rêvé, nous y sommes arrivé. Rien est impossible 😉

On s’étonne d’en avoir aucune liberté politique, mais en même temps quand on signe un contrat, il faut les lire les conditions

Ils en ont marre de ne pas être considéré mais c’est comme ça pour toutes les disciplines au Jeux olympiques. Vous n’êtes pas là pour vous ,vous êtes là pour le pays !

Et les problématiques avec la fédération comme quoi on a mélangé le roller est le Skate, ça a toujours été débat, mais c’est des petites guerres d’égo à savoir qui est le meilleur plutôt que de s’entraider et de faire faire des parcs multi glisse, vu qu’on n’est pas aux États-Unis et qu’on a un petit territoire…. Enfin bref cet article ne dit rien et tout et ça part dans tous les sens j’ai l’impression. Comme un gamin capricieux qui crie sans savoir pourquoi

Ne JAMAIS pactiser avec le roller.

maintenant ils vont pactiser avec les trottinettes car ils comptent le plus grand nombre de pratiquants, et seront donc un « atout » dans leur argumentaire en terme de construction d’infrastructures etc etc …

Le baiser de la mort…

Tant mieux et ce n’est pas nouveau.

A l’EGP18, le lundi il y a skate école… et ensuite le mardi le mercredi le jeudi le vendredi c’est roller roller roller et encore roller… cherchez l’infâme… Le roller et le skate pour la France, c’est comme la droite et la gauche pour macron… Le skate c’est malheureusement la gauche on l’aura très très bien compris.

 et la trottinette à l extrême droite

Commentaires Linkedin

Malgré l’annonce remarquée d’un début de discussion entre le Groupement Interprofessionnel Skateparks de France et la FFRS au début du printemps, cette dernière n’a plus donné de signes de vie depuis.

Lorsque la responsable de la Commission Nationale Skateboard, le syndicat des moniteurs de #skateboard et les athlètes de l’équipe de France de Skateboard nous ont fait part des mêmes déconvenues, nous avons rédigé collectivement un courrier au président de la fédération Boris Darlet.

Présenté au conseil d’administration fédéral qui s’est tenu ce weekend, le courrier demande simplement l’organisation d’une réunion avec l’État autour de 4 sujets clés :

-La gouvernance autonome du skateboard par ses acteurs, avec des élections libres,
-L’indépendance budgétaire avec un fléchage direct pour le skateboard,
-Le pilotage direct des objectifs et des moyens du contrat de délégation,
-La responsabilité de la politique de performance et de l’équipe de France de Skateboard, avec une Direction Technique Nationale dédiée au Skateboard.

Aucun contact direct depuis, avec pour seule réponse un communiqué laconique publié dans la presse d’hier (L’Equipe), clairement pour gagner du temps.

Ce sport, cette discipline, cet art pour les uns et cette culture pour les autres, ne peuvent pas se diluer dans autre chose. Nous avons essayé avec beaucoup de bonne volonté mais nous ne sommes pas un sport à roulettes comme les autres.

Nous voulons être libres, dignes, fiers et forts.
Nous voulons gérer nous-même notre destin.

#sportpourtous
#skateboardlibre
#skateboardingisnotarollersport

Le skate fait partie de la roulette comme la trottinette
voir le travail commun comme lors de Rennes sur Roulettes,
le roller avec toutes ses disciplines et ses cultures différentes.
C’est ensemble en énorme effectifs que l’on peut croire a quelque chose. Le pb c’est que chacun n’avance pas au même rythme.
Nous l’avons connu la fédé de skate sous le surf, faire le bilan ?
Les réductions budgétaires étatique ne peut donner des nouvelles réjouissantes. L’état voulait éliminer les CTF alors en demander plus c’est le paradis.
Le référendum existe il au sein d’une fédération. Les skate-parks sont des équipements pluriactivités et non spécifique.
Le pilotage direct des objectifs est le même pour toutes les disciplines : la fédération ramener des médailles au chpts Europe et mondial dont J-O.
Les moyens c’est là que le bas blesse, des progrès énorme ont été fait : la formation, l’identité mais le sport de masse là on est à côté de la plaque. Aucune réunion de projet de développement concret : tous les départements = 1 club, partenariat, date et lieux des stages équipe de France pour informer au niveau local au minimum.
En 2000, c’était créé patinage 2000 car une partie n’y croyait plus.

Depuis quand les fédé répondent aux sollicitations ? L’innovation (apparement) fait peur …

Bonjour à tous, en tant que ex président de la fédération française de surf et Skate. Je n’ai pas mesuré ma peine avec l’explosion du SKATE dans les années fais 70 début 80 période beaucoup oublier par les groupes actuels. Public, Skaters,dirigeants français et fabricant de ces période se sont sortis les tripes pour concrétiser ce SPORT. EN 1979 une interview confirmait que j’avais prédit l’entrée du SKATEBOARD aux jeux Olympiques ( photocopie disponible) et sans me connaître vous avez mal commenté un de mes propos auquel je n’ai pas répondu. Ayant été le premier à organiser un stage après les championnats de France à Marseille de formation fédérale de moniteur, juges et juges arbitre à Saint Cyr sur mer 83270 en 2979. Il n’existait pas de Dtn,,,,,,ni de tronc commun national. Avec mon respect je suis totalement ouvert à la création d’une FÉDÉRATION totalement indépendante. Par contre choisichez des alliés qui sont là en tant que bénévoles. Merci Très Cordialement.


Clash entre les skaters et la fédé roller sports Juin 2024

Copy link
Powered by Social Snap